(+212) 537 26 47 74/73

Lancement officiel de la société de développement local chargée la gestion des services de l’éclairage public

Salé, 16 janv. 2015 (MAP)
Le lancement officiel de la société de développement local chargée la gestion des services de l’éclairage public à travers l’adoption de techniques et de méthodes de gestion modernes, a eu lieu jeudi soir à Salé.
La société de développement local pour la gestion des services d’éclairage public est le fruit d’un partenariat entre les secteurs public et privé liant la commune urbaine de Salé en tant qu’autorité contractante, la société OKSA Maroc et la société d’investissements énergétiques.

Lancement-officiel-02La commune urbaine, qui détient 51 pc du capital de la société de développement local pour la gestion des services de l’éclairage public, est précurseur dans le domaine au Royaume à travers la création d’une société de développement local pour la gestion de l’éclairage public ayant pour objectif la professionnalisation de la gestion de ce service public.

Le projet vise l’adhésion à la politique nationale en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, l’ouverture au secteur privé sur la gestion locale, la professionnalisation de la gestion du service d’éclairage public, l’amélioration de la qualité des services rendus et le recours à une gestion efficace basée sur les techniques nouvelles.

Le projet a, aussi, pour but de garantir un éclairage public optimal dans la ville de manière à répondre à ses besoins, d’élargir le réseau d’éclairage, d’augmenter le taux de couverture de l’éclairage public qui doit passer de 70 pc à 90 pc au moins, de maîtriser la facture énergétique qui pèse lourdement sur le budget de la commune, de réduire de 40 pc la consommation de l’énergie durant les cinq prochaines années, d’entretenir le réseau d’éclairage, d’assurer une gestion permettant de limiter les risques liés aux accidents et d’établir une excellente relation avec les usagers.

Lancement-officiel-03La société  »Salé noor » sera chargée d’assurer les services qui font l’objet du contrat répondant aux critères de qualité requis à travers l’entretien des installations, des équipements de l’éclairage public et la mise à disposition des ressources humaines nécessaires. Dans une allocution à l’occasion, le président de la commune urbaine de Salé, M. Noureddine Al Azrak a expliqué qu’à travers la création de la société de développement local pour la gestion du service d’éclairage public, qui a été approuvée par le conseil communal de la ville en octobre 2011, ses initiateurs veulent assurer un service de qualité en recourant aux méthodes modernes de gestion, de réduire le poids de la facture d’énergie sur le budget de la commune (consommation, entretien).

L’objectif visé à travers la gestion de ce service public est la réduction de son coût global à 23 millions de dirhams par an tout en hissant la ville de Salé au rang de villes intelligentes, a-t-il indiqué.
Pour sa part, le ministre de l’emploi et des affaires sociales, M. Abdeslam Seddiki a mis l’accent sur l’importance du projet en phase avec les mesures du gouvernement visant à encourager le partenariat entre les secteurs public et privé, précisant que son ministère s’attèlera à accompagner le projet à travers la formation et la mise à niveau des ressources humaines dans le but de promouvoir l’emploi dans la ville.

Dans une allocution prononcée en son nom, le ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, M. Abdelkader Amara a souligné, à son tour, que le projet de gestion du service d’éclairage public, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie visant la consommation rationnelle de l’énergie, a pour objectif d’améliorer la qualité des services de l’éclairage public dans le but de réduire la consommation de l’énergie.

En marge de la rencontre, une conférence de presse a été organisée en vue de jeter un éclairage sur le projet de gestion du service de l’éclairage public, d’expliquer les objectifs tracés dans le contrat liant la commune et les deux sociétés, ainsi que le programme d’action de la société de développement local.

Le réseau d’éclairage de la ville est constitué, actuellement, notamment de 32 mille pylônes, de plus de 34 mille lanternes. Les dépenses annuelles de consommation se chiffrent à 34 millions 222 mille dirhams (près de 34 pc des recettes de la commune). (MAP) NE—TRA.

mohammed

Your Turn To Talk

Your email address will not be published.